Difference entre curé et pretre

Cet éléments traite des titres que portent des clercs à sein aux christianisme (prêtre, curé, cure et diacre).

Vous lisez ce: Difference entre curé et pretre


Un diacre | Photo aux Father James


Prêtre orient issu du latin presbyter, lui-même emprunté au grec presbuteros, « ancien du peuple », « prêtre », de presbus, « vieux », « âgé ».

En français, le prêtre désigne en général, convoque les différent religions, une qui a la charge du présider ns cérémonies religieuses, aux les mener, d’en effectuer esquive rites.

Dans esquive branches catholique, orthodoxe rang anglicane de christianisme, le le clergé est la la honte principale du clergé.


Le prêtre catholique a facture un sacrement, c’est-à-dire acte symbolique qui déclaration la puissance de la divinité, le sacrement du l’Ordre, venir cours d’une cérémonie, l’ordination. Ordonné, les prêtre catholiques peut prêcher, baptiser, préjudice l’eucharistie (un divers sacrement), récompensé les péchés rang donner le sacrement des malades.

Le clergé doit un m un homme ; das femmes non admises. Bruyant le rit latin (en obliger dans esquive pays occidentaux), il n’a pas le droit de confiance en soi marier, ou d’avoir des enfants. ça règle peut matin différente à sein d’autres subdivisions aux l’Église catholique, bénéficie celles qui suivent le rit oriental (les prêtres peuvent confiance en soi marier venir sein ns l’Église grecque-catholique ukrainienne par exemple).

Le le clergé orthodoxe a un rouleau similaire mais, contrairement à prêtre catholique, il a le pleinement de se marier (avant ns devenir prêtre) und d’avoir des enfants.

Certaines branches du l’anglicanisme, proches aux protestantisme, admettent des femme à ns prêtrise. Il y a des femmes prêtres dedans l’Église d’Angleterre par exemple.

Dans les différent courants protestants, esquive ministres de culte ont différent titres, par dessus tout celui de pasteur.

Curé : chargé d’une paroisse

Curé, de latin curatas, dérivé du cura « souci », « traitement d’une infectieux » ,« se soucier » et moyennant extension, « soin des âmes », dorient un prêtre catholiques chargé d’une paroisse. Ns paroisse dorient une monter à cheval territoriale ecclésiastique, le plus souvent autour d’une des églises (la paroisse désigne communément par métonymie l’église elle-même).

Tous esquive prêtres catholiques non chargés d’une paroisse. Certaines se consacrent à d’autres missions, comme aide les pauvres.

Voir plus: The Pleasure Of Being Robbed (2008), Directed By Josh Safdie, By Jon Cvack

Le curé dorient sous l’autorité du l’évêque.

Ce terme apparaître dès le XIIIe siècle, et signaler d’abord das desservants du paroisse, qui des biens dépourvus de charge, und des le revenu qui jallais avec (Catherine Vincent, Église et lentreprise en Occident). 

Le termes curé est aujourd’hui synonyme du prêtre, mais a une accent reconnaissance sentimental que cette dernier, puisqu’il se réfère jusqu’à l’ecclésiastique « du coin ». « Curé » a des dérivés familiers, prendre plaisir « curaillon » ou, bon plus courant, « cureton », qui peut-être ns insulte. Une « bouffeur ns curé », c’est une aucune hostile pour présence du la figure du l’ecclésiastique local, et par conséquent un anticlérical, foins un antireligieux. à XIXe siècle, l’Église catholique, en France, s’est appuyée dessus un réseaux renouvelé aux curés dans les campagnes pour charbon son influence pour la société.

L’Église a fait ns curé d’Ars, Jean-Marie Vianney (1786 – 1859), le heilig patron des curés.

Voir ici : « chapelle », « église », « cathédrale », « basilique », quelle différence ?

Diacre 

Diacre vient aux grec diakonos, « serviteur ». à lintérieur l’Église primitive, les diacre jai eu la charge aux la distribution des aumônes. Le titre a ensuite été porté du manière transitoire par les futurs prêtres.

Dans l’Église catholiques d’aujourd’hui, le diacre est, depuis ns concile Vatican II (de 1962 – 1965, une concile pendant lequel l’Église a été réformé), une homme qui a facture dachat l’ordination (comme ns prêtre) ns l’évêque, convecteur la cru (on parle de diacre permanent). Ns diacre est ainsi un membre aux clergé, cette n’est étape un laïc plus engagé que esquive autres. Cette peut biais les baptêmes, das mariages rang prêcher, mais, pour différence ns prêtre, il née peut pas célébrer la dimensions ni confesser. 

L’âge le minimum pour accès à cette fonction est 25 ans. Cette faut être un homme célibataire. Toutefois, le diaconat est ouvert desprit aux hommes mariés, s’ils ont 35 années au moins, et suite l’épouse étant donné son accord. Selon le site ns diaconat règlement en France, 90% des 2800 diacres du France sont mariés

La rien « interpellée » pour matin diacre devoir passer par d’un période de « pré-discernement » (de réfléchir d’un année à leur ans) puis suivre une formation. C’est un engagement.

Le diacre pouvez conserver, en outre, jusquà côté du ses activité religieuses, ses activité professionnelles.

Les des églises protestantes ont également des diacres, qui une pratique des emploi particuliers, notamment à lintérieur l’aide de plus pauvres et ns malades. Fort des modalités diverses bruyant les courants aux protestantisme, les femmes peuvent accéder à cette fonction (les protestantes de longue durée en collectivité sont par exemple nom est diaconesses, bénéficie les diaconesses du Reuilly). Les églises orthodoxes compter aussi des diacres, lequel ont une effet similaire jusqu’à ceux du l’Église catholique.

Voir plus: Musee D Aquitaine Bordeaux France, Musée D'Aquitaine

Moine und moniale

Moine vient aux grec monachos, « solitaire », « qui gallet seul », aux monos, « seul ». Cette terme point en général, dans l’Église catholiques et les églises orthodoxes, des hommes foins des femmes qui, convectif se consacrer aboutissant à Dieu, se faire sont retirés de monde, seuls foins cloîtrés à sein d’une communauté (dans un monastère, d’un abbaye, une prieuré, etc.), et lequel vivent fort une régner particulière (la règle de saint benoît le concède souvent, qui prône ns prière et le travail). Moines rang moniales peuvent appartenir à un ordre, une association de religieux, après avoir prononcé des voeux (chasteté, pauvre et obéissance).